Bulla Regia


Situation: Nord Ouest

Horaires:

Du 16/09 au 31/03: 08.30 - 17.30
Du 01/04 au 15/09: 08.00 - 19.00

Droits d'entrée: 8 Dinars


Bulla Regia

 

 

Bulla (la) Royale. L’appellation semble quelque peu pompeuse par rapport à la place réelle occupée par cette cité dans l’histoire, mais elle se justifie par le fait que Bulla a été, au deuxième siècle avant J-C., la capitale d’une principauté numide issue du démembrement du royaume de Massinissa, ennemi héréditaire des Romains qui auraient fini par le battre.

La fondation de Bulla remonte bien plus haut que cette époque, comme en témoignent les mégalithes et dolmens épars sur le site. De même, de maigres vestiges d’époque punique attestent de l’influence de la métropole carthaginoise sur le mode de vie d’une population majoritairement numide. Mais c’est l’occupation romaine qui nous a légué l’essentiel des vestiges qui, aujourd’hui, s’étendent sur plusieurs dizaines d’hectares.

 

On retrouve à Bulla Regia toutes les composantes de la cité romaine antique : temples, forum, bains publics, théâtre, etc. Certains de ces monuments, comme les thermes érigés au deuxième siècle, sont de taille imposante. Mais la plus grande originalité du site se présente sous forme de villas à étages : un niveau à la surface du sol, aujourd’hui passablement arasé mais dont subsistent de très beaux lambeaux de pavements en mosaïque, et un niveau en sous-sol, fréquenté en été pour lutter contre la chaleur torride qui sévit ici en cette période de l’année ; et cela nous a valu en héritage des demeures quasiment intactes avec de superbes pavements de mosaïque, dont l’éblouissant tableau dit de l’Amphitrite portée par un centaure marin, Neptune et deux génies ailés.

 

A proximité

Bizerte
Cap Bon